La planification successorale – Principes de base

April 20, 2016

Il n’est jamais trop tôt pour mettre sa succession en ordre. Par ailleurs, c’est l’une des plus belles choses que vous pouvez faire pour vos êtres chers.

Personne n’aime y penser, mais la planification de l’avenir après votre décès est un important processus par lequel vous devez passer, pour le bien de votre famille. C’est essentiel si vous ne voulez pas laisser vos proches aux prises avec des difficultés financières ou juridiques après votre départ. C’est exactement ce qui risque de se produire si vous ne faites pas l’effort de mettre votre succession en ordre avant votre décès.

La bonne nouvelle, c’est qu’il pourrait bien être plus facile que vous l’imaginez de mettre vos affaires en ordre afin que les personnes et les organisations qui comptent le plus pour vous profitent du patrimoine que vous avez bâti de votre vivant.

D'abord, les avantages

Nous avons tous entendu parler de l’importance de la planification successorale. Mais pourquoi est-elle si importante? En premier lieu, en définissant clairement vos priorités et vos désirs, la planification successorale vous aide à vous assurer que les fonds iront là où vous le voulez. En deuxième lieu, la planification successorale peut vous aider à vous assurer que l’argent que vous léguez servira à payer les dépenses que vos proches ou vous devez engager (comme l’éducation d’un enfant, un prêt hypothécaire impayé, etc.).

En cas de déficits financiers potentiels, le processus de planification successorale vous aidera également à trouver des moyens de couvrir ces coûts. Il peut s’agir notamment d’importantes stratégies auxquelles vous n’aviez pas songé, comme souscrire une assurance vie, une assurance invalidité ou une assurance contre les maladies graves pour aider à couvrir vos besoins financiers en cas de maladie prolongée, ou de dépenses comme les frais funéraires.

Entre autres avantages clés, un plan successoral peut vous aider à maximiser la somme d’argent que vous léguerez. Que cette somme soit destinée à votre famille, à des amis ou à un organisme caritatif qui vous tient à cœur, la planification successorale peut réduire l’impôt à payer sur vos épargnes avant votre décès ainsi que l’impôt que devront payer vos proches lors du transfert de propriété.

Ensuite, la mise en œuvre

La première étape de la planification successorale consiste à en parler avec votre conseiller financier. Celui-ci pourra vous aider à trouver des moyens de maximiser votre héritage et de vous assurer que votre argent et vos autres biens iront là où vous le souhaitez. Il pourra aussi faire appel à des experts juridiques et fiscaux, au besoin, pour confirmer que votre plan successoral est établi de manière à répondre à tous vos besoins, ainsi qu’aux besoins de vos êtres chers. Votre conseiller, vos spécialistes de la planification successorale et vous examinerez des documents tels votre testament, une procuration perpétuelle, une fiducie testamentaire ou entre vifs, et un mandat en cas d’inaptitude. Votre conseiller et vous devrez aussi prévoir des révisions périodiques de votre plan successoral pour veiller à ce qu’il continue de représenter vos volontés à l’avenir, tout en exploitant les stratégies potentielles de réduction d’impôt.

Demandez dès aujourd’hui à votre conseiller financier comment commencer votre planification successorale, ou visitez le site AGF.com.

Le contenu du présent site Web est fourni à des fins informatives et éducatives uniquement et il ne vise pas à fournir des conseils personnels précis, notamment des conseils en placement, et des conseils financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez vous adresser à votre propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils en fonction de votre situation personnelle.

Previous Article
Planification successorale – Trouver le bon conseiller juridique
Planification successorale – Trouver le bon conseiller juridique

No More Articles