Devez-vous investir dans un REER ou un CELI?

April 20, 2016

REER ou CELI? Vous devez connaître tous leurs avantages lorsque vous recherchez la meilleure façon d’épargner.

La plupart des Canadiens connaissent bien le régime enregistré d’épargne-retraite (REER), que le gouvernement fédéral a mis en place en 1957 pour les aider à épargner pour la retraite. Beaucoup de gens cotisent régulièrement à un REER pour l’avantage que procure la déduction fiscale et pour faire fructifier leur argent selon le principe de l’impôt différé jusqu’à la retraite, auquel moment ils sont plus susceptibles de se situer dans une tranche d’imposition inférieure, lorsqu’ils retirent les fonds qu’ils ont accumulés.

En 2009, le gouvernement a lancé le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) comme moyen supplémentaire et avantageux sur le plan fiscal d’épargner davantage. Bien que les investisseurs versent leurs cotisations au CELI en dollars après impôt, la croissance générée dans leur compte est libre d’impôt, peu importe à combien elle s’élève, tout comme les retraits effectués dans le compte. Le CELI constitue un bon complément au REER au moment d’épargner pour la retraite, mais il peut également servir à atteindre des objectifs à court terme, notamment l’achat d’une maison ou d’un véhicule, ou encore la planification d’un voyage.

Lequel devez-vous choisir?

Les investisseurs demandent souvent à leur conseiller financier quel type de régime est le plus approprié pour eux. Pour la plupart des gens, il ne devrait pas s’agir d’une question de choix entre l’un et l’autre. Les deux régimes sont intéressants et aident les investisseurs à s’établir une discipline d’épargne avantageuse sur le plan fiscal. Le tableau ci-dessous présente différentes caractéristiques du REER et du CELI. Les deux types de régime vous permettent de détenir une vaste gamme de placements, allant des fonds communs de placement, fonds négociés en bourse et actions aux obligations, en passant par les certificats de placement garanti et les liquidités. Avec votre conseiller financier, vous pouvez déterminer comment tirer le meilleur parti de ces deux régimes, en fonction de votre tranche d’imposition et de vos objectifs à court et à long terme.

Caractéristique du produit

REER

CELI

Plafond de cotisation annuel

En 2015, 18 % du revenu gagné au cours de l’année précédente ou 24 930 $, selon le moindre des deux montants. En général, le plafond annuel augmente.

En 2016, le plafond est de 5 500 $ (montant non fondé sur le revenu).

Cotisations déductibles d’impôt

Oui

Non

Autres incidences fiscales

Une retenue d’impôt s’applique aux fonds détenus dans le REER s’ils sont retirés avant que ce dernier soit converti en fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en rente (le montant retiré est ajouté au revenu imposable).

Aucun impôt sur la croissance du placement ni sur les retraits.

Report des cotisations

Oui

Oui

Âge minimum/maximum pour verser des cotisations

Pas d’âge minimum, à condition que le revenu ait été gagné au cours de l’année précédente et que le titulaire ait un numéro d’assurance sociale valide. Âge maximum : 71 ans.

Âge minimum pour effectuer des cotisations : 18 ans. Aucun âge maximum.

Cotisations de conjoint permises

Oui

Oui

Réinvestissement des retraits

Non, sauf dans le cadre du Régime d’accession à la propriété et du Régime d’encouragement à l’éducation permanente.

Oui, dans les années subséquentes, mais pas la même année que le retrait.

Pénalité pour cotisation excédentaire

Oui, 1 % par mois si vous dépassez le montant de cotisation excédentaire à vie de 2 000 $.

Oui, 1 % par mois sur la cotisation excédentaire (même si la cotisation a été retirée au cours de la même année fiscale).

Exigence de conversion

Vous devez convertir le régime en FERR ou en rente au plus tard à la fin de l’année de votre 71e anniversaire.

Il n’est pas nécessaire de convertir ou de fermer le régime.

Répercussions sur les prestations gouvernementales

Les retraits d’un REER sont considérés comme un revenu, donc le revenu ajouté peut réduire les prestations fondées sur le revenu que vous touchez, notamment le Supplément de revenu garanti ou la Sécurité de la vieillesse.

Aucune incidence, étant donné que les retraits d’un CELI ne sont pas considérés comme un revenu aux fins de l’impôt.

Pour en savoir plus sur les comptes enregistrés comme le REER et le CELI, visitez le site AGF.com.

Le contenu du présent site Web est fourni à des fins informatives et éducatives uniquement et il ne vise pas à fournir des conseils personnels précis, notamment des conseils en placement, et des conseils financiers, juridiques, comptables ou fiscaux. Veuillez vous adresser à votre propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils en fonction de votre situation personnelle. 

Previous Article
Cinq façons de bonifier vos épargnes-retraite
Cinq façons de bonifier vos épargnes-retraite

Même s’il vous reste bien des années à travailler avant la retraite, il n’est jamais trop tôt pour commence...

Article suivant
Obtenez les liquidités dons vous avez besoin à partir des distributions des fonds communs de placement
Obtenez les liquidités dons vous avez besoin à partir des distributions des fonds communs de placement

Les types de fonds communs de placement et la façon dont ils sont imposés sont des considérations important...