Obtenez les liquidités dons vous avez besoin à partir des distributions des fonds communs de placement

April 20, 2016

Les types de fonds communs de placement et la façon dont ils sont imposés sont des considérations importantes pour les investisseurs.

De nombreux investisseurs d’aujourd'hui, particulièrement ceux qui sont à la retraite, recherchent de fonds communs de placement produisant du revenu. Comment choisir le produit qui vous convient le mieux? Avant d'investir dans un fonds commun de placement, il est important de connaître le type de distribution que vous recevrez, car chaque investisseur a des besoins de revenu et une situation fiscale qui lui sont propres.

Les fonds communs de placement ne versent pas tous des distributions, et certains d'entre eux les versent à des fréquences différentes, c’est-à-dire, mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Certains fonds prévoient des niveaux de distribution cible précis, habituellement un pourcentage annuel. Il importe pour les investisseurs de consulter le prospectus du fonds pour s’assurer de sa politique de distribution.

Les distributions du fonds seront également imposées en fonction de leur composition, c’est-à-dire : intérêt, dividendes, gains en capital ou revenu étranger. 

Dividendes

Les fonds communs de placement qui comportent des titres versant des dividendes peuvent représenter une source intéressante de liquidités fiscalement avantageuse (en effet, fiscalement les dividendes sont considérés plus favorablement que les revenus d'intérêt) et un potentiel de croissance de capital. Toutefois, pour les investisseurs désirant des liquidités pour subvenir à leurs frais de subsistance, un fonds avec distribution de dividendes ne fournit pas toujours des liquidités régulières et prévisibles. Les paiements de dividendes ne sont pas garantis et, même s’ils sont versés à la date fixée, le montant lui-même peut changer.

Le revenu d'intérêt

Les revenus d'intérêt – habituellement versés par les fonds communs de placement qui investissent dans des bons du Trésor ou des obligations de sociétés ou d’État – contribuent aux liquidités, mais sont aussi ajoutés à votre revenu et imposés selon le taux d'imposition marginal le plus élevé. Par conséquent, il pourrait être plus avantageux de placer ces types d’investissements dans un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) ou un compte d'épargne libre d'impôt (CELI), de sorte que le revenu d’intérêt soit exonéré d'impôt. En outre, le revenu d'intérêt pourrait ne pas convenir aux investisseurs recherchant une source régulière de revenus, étant donné que l’environnement de bas taux d'intérêt actuel produit des paiements relativement faibles.

Gains en capital

Les gains en capital représentent le produit de la vente d’un investissement lorsqu’il est supérieur au montant que vous avez initialement investi. La différence est imposable à 50 % de votre taux marginal d'imposition. Une perte en capital peut également se produire si, par exemple, le produit de la vente de parts d’un fonds commun de placement est inférieur au montant que vous avez initialement investi. En raison des conséquences fiscales favorables, les gains en capital représentent un moyen efficace – quoique non garanti – de liquidités, et peuvent être recommandés à l'extérieur d'un compte enregistré.

Remboursement de capital 

Pour créer des flux de trésorerie, un fonds commun de placement peut rembourser une partie de l'argent qui avait été initialement investie dans le fonds par les porteurs de parts (ou actionnaires). Ce « remboursement de capital » se traduit par une distribution – qui n’est pas immédiatement imposable – aux investisseurs. Les fonds communs de placement versant régulièrement un remboursement de capital aux investisseurs peuvent représenter une solution idéale pour les particuliers désireux recevoir des flux réguliers de trésorerie avec des conséquences fiscales immédiates minimales, car ces liquidités sont tirées principalement ou complètement de leur capital investi.

En règle générale, les produits conservateurs, tels que les fonds de répartition de l’actif et les fonds équilibrés, ne versent pas seulement des distributions régulières, mais peuvent aussi aider à protéger votre investissement en limitant les pertes en période de ralentissement du marché, et ce, tout en offrant un potentiel de croissance - un élément essentiel si l’on compte sur des revenus à la retraite.

Pour en savoir davantage sur le choix d'un produit adapté à vos besoins particuliers de revenu, adressez-vous à votre conseiller financier ou visitez AGF.com.

Le contenu de ce site est publié à titre d’information seulement. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés concernant notamment, mais sans s’y limiter, des conseils en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité ou d’impôt. Veuillez consulter votre conseiller spécialisé au sujet de votre situation personnelle.

Previous Article
Devez-vous investir dans un REER ou un CELI?
Devez-vous investir dans un REER ou un CELI?

REER ou CELI? Vous devez connaître tous leurs avantages lorsque vous recherchez la meilleure façon d’épargner.

Article suivant
Êtes-vous prêt à augmenter le budget réservé à votre santé à la retraite?
Êtes-vous prêt à augmenter le budget réservé à votre santé à la retraite?

L’assurance-maladie provinciale pourrait ne pas suffire à couvrir des frais supplémentaires.