Stratégies d’épargne pour les Canadiens à faible revenu

July 26, 2016

Les besoins financiers ne disparaissent pas avec l’âge; commencez à planifier dès aujourd’hui.

Les Canadiens veulent tous certaines choses dans la vie, indépendamment de leur situation financière ou de leur âge. Après les besoins de base comme un emploi, un endroit pour vivre et de la nourriture, la plupart des gens désirent une liberté financière leur permettant de réaliser d’autres projets tels que des vacances, les études d’un enfant ou l’épargne-retraite.

Pourtant, il y a souvent des moments dans la vie où l’épargne pour l'avenir semble une tâche presque impossible, surtout lorsqu’on peine à joindre les deux bouts. Cela est particulièrement vrai pour les Canadiens à faible revenu qui arrivent difficilement à répondre à leurs besoins financiers mensuels.

Pour ceux qui éprouvent des difficultés à épargner, il existe un certain nombre de stratégies pouvant les aider à créer un avenir plus confortable. Voici quelques étapes pour vous aider à démarrer :

  1. Faites le suivi de vos dépenses. Cela peut sembler beaucoup de travail, compte tenu de toutes vos autres responsabilités quotidiennes, mais l’établissement d’un budget représente une première étape idéale pour un suivi mensuel de votre argent et la possibilité de réduire certaines dépenses. Cette étape peut vous permettre de réaffecter de l'argent à d'autres priorités et peut-être aussi à épargner en vue de l'avenir. Utilisez un simple cahier ou consultez les nombreux outils de budgétisation en ligne.
  2. Considérez un plan d’épargne. Lorsque vous aurez une meilleure idée de votre situation actuelle, vous pourrez peut-être commencer à économiser un peu chaque mois. Rappelez-vous que l’on peut commencer par une somme modique. Si 100 $ semble trop, commencez par 50 $ par mois. Si vous venez de rembourser une dette ou si vous avez obtenu une augmentation de salaire, augmentez votre épargne mensuelle en conséquence. Une bonne approche consiste à mettre de l’argent de côté dès que vous recevez votre chèque de paie (« payez-vous en premier »). Vous pourriez découvrir que cet argent ne vous est pas aussi nécessaire que vous l’aviez cru et vous serez même étonné de voir à quelle rapidité votre épargne peut croître.
  3. Songez à investir pour faire fructifier votre argent. Il existe divers types de comptes et d’investissements pouvant être adaptés à vos besoins financiers particuliers. Investir dans un régime à l'abri de l'impôt, tel qu’un régime enregistré d'épargne-retraite (REER) ou un compte épargne libre d'impôt (CELI), peut représenter un excellent moyen pour les Canadiens à faible revenu de se constituer une épargne de manière fiscalement avantageuse. Pour un REER, il faut se rappeler que l’on bénéficie d’une déduction fiscale en y cotisant, mais qu’il faudra payer l’impôt au moment du décaissement à la retraite. Un CELI, par contre, est un excellent moyen d'épargne pour des objectifs à court terme, puisqu’on peut accéder à son argent en franchise d'impôt n’importe quand (étant donné que l’on cotise à un CELI à partir d’un revenu après impôt).
  4. Adressez-vous à un professionnel. Bon nombre de Canadiens s’imaginent qu’ils ont besoin d’un certain montant avant de s’adresser à un conseiller financier, ce qui est faux. Un conseiller ou planificateur financier peut vous aider à adopter toutes ces stratégies et plus encore. Il peut vous aider à élaborer un budget, déterminer ce que vous devez épargner (compte tenu de votre situation actuelle) et vous recommander le compte d'épargne qui vous convient le mieux pour la constitution d'un pécule en vue de votre avenir.
  5. Gâtez-vous. Il est difficile de vivre sur un budget serré et de mettre de l’argent de côté. Toutefois, assurez-vous de vous gâter par une sortie ou un achat spécial de temps à autre pour vous récompenser de votre engagement envers une épargne disciplinée, mais ne laissez pas ces petites douceurs vous éloigner de votre plan à long terme!

Quelques simples mesures prises aujourd’hui iront loin dans la constitution de votre épargne.

Pour d’autres articles sur les stratégies d’épargne et d’investissements, visitez AGF.com.

Le contenu de ce site est publié à titre d’information seulement. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés concernant notamment, mais sans s’y limiter, des conseils en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité ou d’impôt. Veuillez consulter votre conseiller spécialisé au sujet de votre situation personnelle.

Previous Article
Cinq décisions financières pour les jeunes dans la vingtaine
Cinq décisions financières pour les jeunes dans la vingtaine

Il est important de créer une base solide lorsque vous commencez à investir.

Article suivant
Qu’est-ce que l’investissement quantitatif?
Qu’est-ce que l’investissement quantitatif?

Comprendre la différence entre l’investissement quantitatif et fondamental.