Comment parler à vos parents de la planification successorale?

August 22, 2016

Un entretien qui peut sembler difficile, mais qui devrait procurer la tranquillité d’esprit.

Vos parents ont-ils déjà abordé le sujet épineux de la planification successorale? C’est peut-être un sujet dont ils ne veulent pas parler. C’est donc à vous d’amorcer la conversation avec tact et respect. Essayez de vous concentrer sur les deux aspects suivants : la santé et les finances.

Décisions concernant les soins de santé

La planification des soins de santé est un sujet important même s’il est difficile à aborder. Voici quelques questions qu’il faudra poser : À qui vos parents veulent-ils confier les décisions concernant leurs soins de santé s’ils devenaient malades au point de ne pouvoir prendre soin d’eux-mêmes? Ont-ils un testament de vie prévoyant des directives sur les soins médicaux? Ou ont-ils désigné un mandataire de procuration pour les décisions relatives à leurs soins de santé?

Si vos parents n’ont pas encore pris de dispositions à ce sujet, c’est le moment choisi pour les aider à commencer leur démarche.

Consignez-le par écrit

Demandez à vos parents à quel endroit ils gardent leur testament, leur testament de vie et autres documents juridiques. Vous devriez faire des copies pour vous-même et les conserver en lieu sûr.

Demandez-leur aussi de vous donner les coordonnées de leurs avocat, exécuteur testamentaire et mandataire de procuration dans le cas où vous devriez communiquer avec ces derniers.

Finances présentes et futures

Obtenez ensuite un tableau complet de la situation financière actuelle de vos parents et des dispositions que vous pourriez avoir à prendre à l’avenir.

Posez-leur des questions sur leur revenu actuel, y compris leur salaire, leurs avantages sociaux et prestations gouvernementales (Régime des pensions du Canada, Régime des rentes du Québec, Sécurité de la vieillesse), revenu de FERR, de rente ou d’autres investissements. Vous voulez aussi vous faire une idée de leurs dépenses annuelles. Il est également important de pouvoir communiquer avec leur banque, leur directeur de placements ou leur courtier en hypothèques en cas d’urgence.

En collaboration avec vos parents, essayez de déterminer si leur revenu changera à la retraite ou au décès de l’un deux et comment ils continueraient à faire face à leurs dépenses le cas échéant. Y a-t-il des dispositions que vous pourriez prendre maintenant pour les aider à mieux préparer leur avenir? N’oubliez pas que leurs dépenses pourraient changer avec l’âge. Par exemple, les soins de santé et personnels pourraient augmenter. Leur revenu sera-t-il encore suffisant? Disposent-ils d’assurance pour les aider à couvrir ces frais?

Demandez-leur des détails sur leurs actifs, y compris leur maison, leur assurance-vie et leurs investissements. Leur testament a-t-il prévu la répartition de ces actifs selon leurs volontés? Le mandataire chargé de leur succession prendra-t-il des décisions financières à leur place s’ils n’en sont plus capables?

Ce genre d’entretien peut sembler difficile, mais il devrait procurer la tranquillité d’esprit à toutes les personnes qui y participent.

Pour de plus amples renseignements, lisez La planification successorale - Principes de base et visitez AGF.com.

Le contenu de ce site est publié à titre d’information seulement. Il n’est pas destiné à procurer des conseils personnalisés concernant notamment, mais sans s’y limiter, des conseils en matière d’investissement, de finance, de droit, de comptabilité ou d’impôt. Veuillez consulter votre conseiller spécialisé au sujet de votre situation personnelle.

No Previous Articles

Article suivant
D’où proviendra votre revenu de retraite?
D’où proviendra votre revenu de retraite?

Connaître vos sources de revenu de retraite et comprendre comment elles se complètent.